Détails

Voie d’accès aux véhicules de secours, stationnement et cafétéria

Strasbourg

Au cœur du campus universitaire de Strasbourg étendu dans les années 60, ce projet un peu surréaliste de voie d’accès pompiers de 110m de long à 7m du sol nait de la volonté d’une mise aux normes « économique » de l’Institut Le Bel. Développée sur toute la longueur de la façade ouest, celle-ci supprime les contraintes lourdes liées au statut d’IGH en permettant l’accès de la grande échelle aux derniers niveaux du bâtiment, à plus de 34m d’altitude.

Associé à un parking en ouvrage et une cafétéria étudiante, ce programme vient occuper une respiration du campus entre centre sportif universitaire et institut de chimie, dégradé par la présence d’un parc de stationnement de surface pour le personnel.

Entre densification regrettable du campus et contraintes d’isolement vis-à-vis de tiers très proches, le projet prône paradoxalement la réduction de la place de l’automobile, l’ouverture et l’agrément des espaces intérieurs ainsi que la création d’espaces publics accueillants les plus vastes possible.

Concentré « en cœur d’îlot », le parc de stationnement préserve la partie sud du site de l’emprise des véhicules face au parvis de la plateforme technique de biologie. Cet espace ainsi libéré permet de réaliser un aménagement paysagé planté d’arbres de haute tige, intérieur puis extérieur au parc de stationnement, en transition avec les équipements voisins.

En parallèle s’abritent sous la voie pompiers, prolongée à la manière d’un vaste auvent, la cafétéria agrémentée d’une terrasse, le parc à vélos et le parvis d’accès arrière à l’Institut Le Bel. Surfaces minérales et végétales s’équilibrent pour l’agrément et le confort d’usage des étudiants.

Le porte à faux final, expression de cette voie improbable entre ciel et terre, est une invitation à découvrir en profondeur et traverser cet espace linéaire particulier.

Implanté sur la partie la plus large du site, le parking optimise l’emprise des 120 places sur trois niveaux largement ouverts en balcon entre de grands arbres d’alignement. Les dalles de grande portée sans poutre apparente ni retombée de façade, donc sans ombre créée, comme la limitation des points d’appui et leur profil elliptique, favorisent la diffusion de la lumière naturelle au cœur du bâtiment

En réaction à la rigidité fonctionnaliste verticale et monumentale de la façade de l’institut, structures biaises et garde-corps inclinés jouent de l’absence de parallélisme des limites du terrain, se croisent et s’entrecroisent pour rythmer ces nouvelles séquences horizontales à échelle humaine.

Cages d’escalier ouvertes et colorées, luminaires et box traités comme des objets indépendants aux matériaux nobles, participent à cette animation presque ludique d’un équipement qui transfigure la perception indigente antérieure du site par sa mise en scène, son ouverture et la participation à son échelle à la reconquête amorcée des espaces publics du campus.

Acteurs

Maîtrise d'ouvrageUniversité de Srasbourg

MandataireIXO architecture

PartenairesSBE ingénierie, BET pluridisciplinaire
EPC, économiste, pilote

ProgrammeVoie d'accès aux véhicules de secours
Déclassement de l'IGH en ERP de l'Institut LEBEL
115 places de stationnement
Cafétéria étudiante
Réintégartion d'espaces végétales dans le campus

Neuf

PrestationsParking ouvert, ventilation naturelle
Intégration dans un site contraint

Informations

MissionsConcours
BASE + EXE + OPC

Dates2002 - 2005

Surfaces et montant travaux165m² SU (cafétéria)
3 087m² SP béton (stationnement)
2 265 000 € HT

Crédit photoC. Bourgeois
IXO architecture

Lieu

Voir sur Google maps

institut LE BEL, campus de l'Esplanade, 67000 Strasbourg
Latitude : 48°34'48.81"N
Longitude : 7°45'56.87"E

Retour