Détails

50 logements sociaux

Colmar

Ce projet a été retenu pour sa capacité à intégrer la complexité du site (nuisances, orientations, port, mutations), les différentes dimensions du logement (orientation, confort, usage, identification) et de ses abords immédiats (accès, stationnement, vues, paysage …).

L’environnement immédiat des logements est recomposé pour la constitution d’un habitat de qualité pris dans toute son acception. Par ces choix techniques, économiques et urbains, il répond aux attentes principales du maître d’ouvrage d’efficacité des constructions dans le cadre du budget, d’identification des programmes et de composition d’un cœur d’ilot paysager.

La parcelle de l’opération « Métalsitt » est située à proximité du port de plaisance, dans un environnement en forte mutation, où cohabitent emprises industrielles en activités ou désertées, maisons traditionnelles et nouvelles constructions. Situé le long de la route de Neuf-Brisach très passante, le projet s’intègre donc dans un contexte difficile et peu structuré. Les anciennes friches industrielles sont progressivement remplacées par des opérations de démolition – reconstruction, participant ainsi à une reconversion de ce paysage urbain d’entrée de ville.

En réaction à cette situation, le projet développe un cœur d’ilot protégé au sud par les bâtiments créés, ouvert et paysager dans le prolongement du bassin du port de plaisance qui en devient son horizon naturel. L’objectif est d’installer un environnement végétal perceptible dès l’occupation des logements et des continuités urbaines et paysagères dépassant l’échelle de la parcelle, pour impulser des réaménagements à sa périphérie et accompagner ainsi la mutation de la zone.

Une traversée paysagère d’est en ouest, composée par une allée piétonne et une aire centrale de jeux et végétalisée, structure fortement le bâti. Elle en définit les limites, organise les accès des logements et concourt à l’agrément et à l’identification des programmes :

Au sud et à l’ouest, les immeubles collectifs sont distribués par des cages d’escalier depuis le cœur d’ilot et structurent la parcelle côté urbain, le long de la route de Neuf-Brisach et de la rue du Gaz,

Au nord, les maisons et les logements intermédiaires, orientés est-ouest sont desservis depuis l’allée par des venelles piétonnes semi-privatives

Cette organisation du site ménage des espaces très protégés entre les maisons en accession à la propriété : jardins privatifs, venelles de dessertes et aire de stationnement réservée. Les logements locatifs sont organisés en périphérie de l’îlot.

L’organisation autour d’une aire centrale fédératrice assez vaste des masses bâties, du plus haut sur la rue au plus bas sur le canal, ouvre largement le paysage de l’ilot  au nord et intègre des gabarits aussi différents (R+1+combles, R+2+combles, R+3+combles) sans rupture et sans confrontation entre les programmes.

L’obligation réglementaire de réaliser des toitures « traditionnelles » est mise à profit pour développer une silhouette caractéristique et développer des typologies de logements en duplex sous combles sur le principe de la maison individuelle, présentant de petites chambres à l’étage équipées de mezzanines exploitant au maximum le volume des couvertures. Ce type  est décliné pour les logements intermédiaires et les maisons.

L’aspect de ce volume traditionnel est réinterprété par le  traitement dissocié des façades alternativement en enduit blanc sur les pignons et panneaux de bardage de teintes « chocolat » sur les façades courantes et par l’asymétrie des couvertures pourtant de pentes égales.

Cette décomposition des plans des pignons, couvertures et façades donne une cohérence formelle à l’ensemble des constructions de l’ilot et renvoie à l’image « archétypale » de la maison.

Dans cette organisation, les stationnements sont répartis en périphérie de l’ilot pour privilégier la place des piétons au cœur. Le parti proposé d’organiser les stationnements de plain-pied en RdC est tout autant une volonté d’agrément d’usage dans les allées et venues entre stationnement et logement, qu’un arbitrage économique majeur répondant aux contraintes de proximité de la nappe phréatique.

Acteurs

Maîtrise d'ouvragePOLE HABITAT

MandataireIXO architecture

PartenairesMH ingénierie, structure
CEREC ingénierie, fluides
EPC, économiste

Programme

50 logements sociaux, répartis en 32 logements collectifs locatifs
8 logements intermédiaires locatifs
10 maisons en bandes
En accession sociale
3 commerces en accession

Neuf

PrestationsMaisons en bandes
Collectifs R+2+combles et R+3+combles
Commerces de plain-pied
Stationnement en périphérie
Espace végétalisée de détente et de jeux
Desserte par cheminements et venelles piétonnes
Logements tous traversants, double à triple orientation
Duplex et triplex
Séjours au sud ou à l'ouest,
Grands balcons
Loggias vitrées
Ossature béton
Façades en panneaux de fibre ciment et ITE
ECS solaire
Chaufferie gaz
THPE

Informations

MissionsConcours
BASE + EXE

DatesJuillet 2009 - mai 2013

Surfaces et montant travauxLogements : 4 080m² SHA
Commerces : 427m² SU
5 033 000 € HT

Crédit photoCh. Bourgeois

Lieu

Voir sur Google maps

69, route de Neuf Brisach, 68000
Colmar

Latitude : 48° 4'48.64"N
Longitude : 7°22'18.30"E

Retour